liens de saut

Service aux citoyens

OÙ?

Entrez votre lieu de résidence ou le lieu dans lequel vous souhaitez contacter l'administration ou utiliser la détection de localisation.

QUOI?

Dans la deuxième étape, vous choisissez les informations dont vous avez vraiment besoin.

Source: BUS Sachsen-Anhalt (Linie6PLus)

Payer la taxe de compensation en cas de non-emploi de personnes lourdement handicapées

description

Les employeurs privés et publics qui emploient en moyenne au moins 20 personnes par an doivent actuellement employer au moins 5 % de personnes gravement handicapées. Tant que l'employeur n'atteint pas le nombre prescrit, il/elle est tenu(e) de payer une taxe de compensation.

La taxe de compensation est calculée sur la base d'un taux d'emploi moyen annuel. Elle est échelonnée en fonction du respect de l'obligation d'emploi.

Le paiement de la taxe de compensation ne supprime pas l'obligation d'emploi de personnes gravement handicapées.

Les ressources de la taxe compensatoire sont exclusivement utilisées pour promouvoir la participation des personnes gravement handicapées à la vie professionnelle, y compris l'aide à l'accompagnement dans la vie professionnelle.

L'employeur

  • dispose d'au moins 20 postes de travail en moyenne annuelle
  • n'emploie pas de personnes gravement handicapées sur au moins 5 % des postes de travail.

La taxe de compensation à payer alors s'élève actuellement, par mois et par poste obligatoire non occupé, à :

  • 125,00 euros pour un taux d'emploi moyen annuel de 3 pour cent à moins du taux obligatoire en vigueur (actuellement 5 pour cent)
  • 220,00 euros pour un taux d'emploi moyen annuel de 2 pour cent à moins de 3 pour cent
  • 320,00 euros pour un taux d'emploi moyen annuel inférieur à 2 pour cent.

Les petites entreprises et les services bénéficient d'un certain nombre d'allègements concernant le montant de la taxe de compensation :

  • Les employeurs ayant moins de 40 emplois en moyenne par an doivent employer une personne lourdement handicapée - ils ne paient que 125,00 euros par mois s'ils n'occupent pas ce poste obligatoire.
  • Les employeurs ayant une moyenne annuelle de moins de 60 emplois doivent occuper deux places obligatoires - ils paient 125 euros s'ils n'occupent qu'une seule place obligatoire et 220,00 euros s'ils n'emploient aucune personne lourdement handicapée.

Les informations à afficher sont :

  • le nombre de postes de travail (séparément pour chaque établissement et service)
  • le nombre de personnes gravement handicapées ou assimilées et d'autres personnes éligibles employées dans chaque établissement. A cet effet, il convient de présenter, le cas échéant, une liste des travailleurs gravement handicapés.
  • imputations multiples (l'employeur peut, sous certaines conditions, imputer un travailleur lourdement handicapé à 2 ou 3 postes obligatoires lors de la taxation de la taxe de compensation)
  • le montant total de la taxe de compensation due

Les employeurs soumis à l'obligation de taxation doivent transmettre l'avis à l'organisme compétent avant le 31 mars de chaque année.

Le délai de notification se termine le 31 mars de l'année suivante ; le paiement est alors également exigible.
En cas de retard de plus de 3 mois, l'Office d'intégration, d'inclusion émet un avis de constatation des montants en retard et prélève une majoration de retard qui s'élève à un pour cent pour chaque mois commencé après l'échéance.

L'agence pour l'emploi se charge de la procédure de notification.

La taxe de compensation elle-même, vous la payez à l'office d'intégration.

  • Formulaires : Procédure d'annonce selon le § 163 SGB IX (soit en remplissant en ligne à l'aide de IW-Elan, soit en utilisant le service de commande pour les formulaires d'annonce)
  • Procédure en ligne possible : Oui
  • Forme écrite requise : Non
  • Présentation personnelle nécessaire : Non

Téléchargement du logiciel : https://www.iw-elan.de/de/download/

Service de commande de formulaires d'annonce : https://www.iw-elan.de/de/bestellservice/Bestellservice_BA/

Aperçu des formulaires : https://www.iw-elan.de/de/bestellservice/Formularvoransicht/index.html

L'Agence fédérale pour l'emploi est responsable de la procédure de notification. Il s'agit notamment de vérifier en fait et en droit les données qui sont

  • pour le calcul de l'étendue de l'obligation d'emploi
  • pour le contrôle de son exécution
  • pour le calcul de la taxe de compensation

nécessaire pour le calcul de la taxe.

Le calcul de la taxe compensatoire s'effectue par auto-évaluation par les employeurs à l'aide des formulaires mis à disposition sur demande par l'Agence fédérale pour l'emploi (BA) ou par voie électronique à l'aide du logiciel gratuit IW-Elan.

Après examen des déclarations par l'agence pour l'emploi, celles-ci sont transmises à l'office de l'intégration pour la mise en œuvre de la procédure d'enquête. Celui-ci procède au contrôle de l'auto-évaluation des employeurs, à la fixation et à la perception de la taxe de compensation et à la vérification de l'imputabilité des commandes passées aux ateliers pour personnes handicapées et aux ateliers pour aveugles.

  • Les employeurs qui sont tenus de payer la taxe de compensation peuvent également s'acquitter de tout ou partie de leur obligation de paiement en passant commande à des ateliers reconnus pour personnes handicapées ou aveugles. 50 pour cent du montant de la facture correspondant à la prestation de travail de l'atelier (montant total de la facture moins les frais de matériel) peuvent être déduits de la taxe de compensation à payer. La prestation de travail du personnel spécialisé est prise en compte, mais pas celle des autres travailleurs non handicapés.
  • Le paiement de la taxe de compensation ne supprime pas l'obligation d'employer des personnes lourdement handicapées.

Ministère du travail, de la santé et des affaires sociales du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie

Le texte a été traduit automatiquement à partir du contenu allemand.

Le texte a été automatiquement traduit en fonction du contenu allemand.

aucune autorité compétente n’a été trouvée