liens de saut

Service aux citoyens

OÙ?

Entrez votre lieu de résidence ou le lieu dans lequel vous souhaitez contacter l'administration ou utiliser la détection de localisation.

QUOI?
play_arrow
Entrez ici les mots qui décrivent ce que vous recherchez (par exemple couper un arbre) ou une question destinée aux citoyens et aux entreprises (par exemple la construction d'une maison, un mariage).
Source: BUS Sachsen-Anhalt (Linie6PLus)

Exercer le droit de préemption de la commune

description

L'exercice du droit de préemption signifie que, lors de l'achat d'un bien immobilier sur le territoire de sa commune, la commune a le droit, sous certaines conditions, de faire en sorte qu'elle-même ou un tiers puisse intervenir dans le contrat de vente et devenir ensuite propriétaire du bien immobilier. Le droit de préemption ne peut être exercé que si l'intérêt général le justifie.

L'exercice du droit de préemption peut être exclu dans certaines circonstances ou être évité par l'acquéreur.

Un achat de terrain est effectué.

L'achat doit être immédiatement notifié à la commune. Sans notification, le délai de trois mois accordé à la commune pour exercer son droit de préemption ne commence pas à courir.

Si la commune fait usage d'un droit de préemption qui lui revient et qu'il n'existe pas non plus de motif d'exclusion ou qu'il n'est pas écarté, la commune intervient dans le contrat de vente à la place de l'acheteur ; si elle exerce ce droit en faveur d'un tiers, ce dernier intervient dans le contrat de vente.

La commune ou le tiers bénéficiaire doit alors payer au vendeur un prix d'achat qui correspond en général au prix d'achat convenu. Dans certaines conditions, un montant inférieur peut également être payé, par exemple si le prix d'achat convenu dépasse manifestement et nettement la valeur vénale au moment de l'achat.

Le vendeur ou l'acheteur doit immédiatement communiquer le contenu du contrat de vente à la commune afin que celle-ci puisse décider si elle exerce son droit de préemption.

Des frais s'appliquent à l'acheteur et / ou au vendeur lorsqu'ils demandent à la commune une déclaration selon laquelle elle renonce à son droit de préemption.

La fixation des frais et de leur montant résulte des lois sur les taxes communales des Länder en liaison avec le règlement sur les frais administratifs de la commune.

Le droit de préemption ne peut être exercé que dans un délai de trois mois à compter de la notification du contrat de vente au vendeur.

Un délai de traitement n'est pas directement réglementé. Toutefois, il résulte du délai d'exercice du droit de préemption (voir ci-dessous) que la commune doit agir sans délai.

L'exercice du droit de préemption doit se faire par un acte administratif. Il est régulièrement émis par écrit.

Aucune forme particulière n'est généralement prescrite pour une demande de décision/d'attestation négative ; cette décision est également régulièrement rendue par écrit.

Le vendeur ou l'acheteur informe la commune du contenu d'un contrat de vente.

S'il n'existe pas de droit de préemption ou si la commune ne l'exerce pas, la commune doit, à la demande d'une partie intéressée, délivrer un certificat à ce sujet (appelé décision / attestation négative).

En revanche, si la commune exerce son droit de préemption, un nouveau contrat de vente indépendant est établi entre le vendeur et la commune. En principe, les conditions (y compris le prix de vente) convenues entre le vendeur et l'acheteur initial s'appliquent. Toutefois, le prix d'achat peut être limité si le prix d'achat convenu dépasse nettement et de manière reconnaissable la valeur vénale. Dans ce cas, le vendeur peut se retirer du contrat.

L'exercice du droit de préemption se fait à l'égard du vendeur ; l'acheteur doit être informé de la décision.

  • Le droit de préemption est exclu dans plusieurs cas, par exemple en cas de vente à un conjoint / à des parents / à des alliés ou si le terrain est construit et utilisé conformément au plan d'urbanisme.
  • Le droit de préemption peut également être évité par l'acheteur, par exemple lorsque
  • est en mesure d'utiliser le terrain dans un délai raisonnable conformément à l'usage prévu par le plan et que
  • s'engage à le faire dans les deux mois suivant la notification du contrat de vente à la commune.
  • L'exercice d'un droit de préemption en faveur d'un tiers suppose que celui-ci
  • soit en mesure d'utiliser le terrain conformément à l'usage prévu dans un délai raisonnable et
  • s'engage à le faire.

Ministère de l'énergie, des infrastructures et de la numérisation du Mecklembourg-Poméranie occidentale

Le texte a été traduit automatiquement à partir du contenu allemand.

Le texte a été automatiquement traduit en fonction du contenu allemand.

autorité compétente
Fachbereich Stadtplanung und Vermessung
An der Steinkuhle 6
39128 Magdeburg, Landeshauptstadt
+49 391 540-5428
+49 391 540-5292