liens de saut

Service aux citoyens

OÙ?

Entrez votre lieu de résidence ou le lieu dans lequel vous souhaitez contacter l'administration ou utiliser la détection de localisation.

QUOI?
play_arrow
Entrez ici les mots qui décrivent ce que vous recherchez (par exemple couper un arbre) ou une question destinée aux citoyens et aux entreprises (par exemple la construction d'une maison, un mariage).
Source: BUS Sachsen-Anhalt (Linie6PLus)

Aide à la subsistance (SGB XII) Autorisation pour les mineurs placés dans la parenté

description

Les enfants mineurs qui vivent dans une autre famille (famille d'accueil ou chez des parents) peuvent recevoir des prestations visant à assurer leur subsistance conformément au SGB XII, si les revenus et le patrimoine de l'enfant ou de la famille d'accueil ne suffisent pas à assurer la subsistance nécessaire de l'enfant placé.

L'étendue des prestations selon le SGB XII dépend entre autres des besoins individuels de l'enfant placé. Les besoins correspondent en principe aux coûts réels de l'hébergement de l'enfant placé, pour autant que ceux-ci soient raisonnables. Il s'agit entre autres des frais de

- l'alimentation,

- les frais d'habillement,

- les soins corporels et de santé,

- le logement,

- le chauffage,

- Énergie domestique (électricité),

- les fournitures scolaires,

- argent de poche ainsi que

- les activités de loisirs.

Comme il est très compliqué de déterminer individuellement les besoins de chaque enfant placé concerné, de nombreux services sociaux se basent sur les montants forfaitaires de l'aide à la jeunesse. Ces montants peuvent notamment varier d'un Land à l'autre.

Dans des cas exceptionnels, les besoins peuvent également être calculés sur la base des règles "normales" de l'aide à la subsistance (besoins normaux forfaitaires déterminants, besoins supplémentaires éventuels, frais de logement et de chauffage réellement encourus et besoins scolaires).

Les droits aux prestations peuvent également être revendiqués par la personne soignante.

En principe, il est présumé que la famille d'accueil assure la subsistance de l'enfant accueilli, dans la mesure où l'on peut s'attendre à ce que cela soit le cas en fonction des revenus et du patrimoine des personnes accueillies (ce que l'on appelle la "communauté domestique"). C'est pourquoi il faut en principe considérer le revenu et la fortune de l'ensemble du ménage. En font partie par exemple :

  • les revenus d'une activité professionnelle,
  • les pensions alimentaires et
  • les revenus des pensions.

Les allocations familiales versées pour les mineurs ainsi que les éventuelles pensions alimentaires reviennent à l'enfant pour couvrir ses besoins.

Certains biens sont considérés comme des biens à ne pas prendre en compte, par exemple :

  • de petites sommes en espèces (patrimoine financier par adulte : 10.000 EUR, par enfant : 500 EUR) ou
  • un terrain à bâtir raisonnable.

Ils ne sont pas pris en compte dans le calcul des prestations.

En outre, il existe des abattements sur certains revenus. Il n'est pas nécessaire d'utiliser tous les revenus et biens disponibles avant de pouvoir bénéficier de l'aide sociale.

Les prestations pour des périodes passées ne sont généralement pas versées.

Conditions préalables :

  • L'enfant n'a pas encore atteint l'âge de 15 ans (des exceptions sont possibles).
  • Placement en dehors du foyer parental (se trouvant dans la parenté ou vivant dans une famille d'accueil).
  • Pas de droit à des aides à l'éducation de la part du Jugendamt (et donc pas de droit à l'aide économique à la jeunesse)
  • Revenu et patrimoine de l'enfant insuffisants
  • Pas de droits d'entretien (suffisants) de l'enfant placé envers d'autres personnes (par ex. envers les parents biologiques)
  • Pas de droits suffisants de l'enfant placé ou de la personne placée à d'autres prestations (p. ex. supplément pour enfants).

Le revenu et le patrimoine de la famille d'accueil ne suffisent pas non plus à assurer la subsistance de l'enfant placé

  • Documents d'identité valables (certificat de naissance, attestation de résidence)
  • Autorisation des parents ou des personnes ayant la garde de l'enfant (procuration pour la garde de la personne)
  • Avis de l'office de la jeunesse
  • Détermination de la nécessité d'une aide à l'éducation selon le code social (SGB VIII)
  • justificatifs de revenus de l'enfant (par ex. allocations familiales, pension d'orphelin, pension d'orphelin de père et de mère, pension alimentaire, avance sur pension alimentaire ou autres revenus)
  • Preuves du patrimoine de l'enfant - par exemple pour les assurances constitutives de capital (assurance vie, assurance épargne-logement, contrats de retraite Riester et similaires), les comptes d'épargne, les terrains, les biens immobiliers, les objets de valeur, les relevés de compte de l'enfant.
  • justificatifs d'assurance maladie et d'assurance dépendance de l'enfant
  • Contrat de location (le cas échéant, lettre de changement de loyer) ou justificatifs des frais de logement et de chauffage
  • Autorisation de placement à plein temps délivrée par le Jugendamt

Ce justificatif n'est pas nécessaire pour les personnes suivantes :

    • Grands-parents ou arrière-grands-parents
    • frères et sœurs
    • oncle ou tante
    • Neveu ou nièce

Remarque : l'étendue des documents requis, en particulier pour les justificatifs de revenus et de patrimoine, dépend de chaque cas particulier. L'office social compétent peut vous demander d'autres documents, par exemple des extraits de compte récents, des jugements de divorce, des contrats de transfert de patrimoine ou des titres d'entretien.

Il n'y a pas de date limite.

Remarque pour plus d'informations sur la durée de traitement : la durée de traitement dépend du cas individuel. Elle est au maximum de six mois à partir du moment où tous les documents sont disponibles.

Service social

Formulaires disponibles : Oui

Forme écrite requise : Non

Possibilité de déposer une demande informelle : Oui

Présentation personnelle nécessaire : Non

L'autorisation pour les mineurs placés dans la parenté peut être demandée auprès des services sociaux. Mais elle doit également être accordée sans demande si l'institution d'aide sociale (par exemple le district ou la ville indépendante du district) ou les services qu'elle a mandatés apprennent qu'une personne a besoin d'aide ou est dans une situation de détresse et qu'elle remplit les conditions d'octroi de l'aide.

Vous pouvez faire part d'un besoin d'aide à la subsistance par exemple en ligne via la plateforme sociale ou par écrit.

  • La décision dépend de la situation des revenus et de la fortune, pour cela il faut le cas échéant soumettre en plus un formulaire correspondant.
  • Envoyez tous les documents nécessaires en même temps que le formulaire.
  • Les services sociaux se prononceront sur vos besoins.
  • L'office social doit statuer sur votre déclaration de besoins et vous communiquer le résultat. Cela se fait par le biais d'une décision qui vous est généralement envoyée par courrier.
  • Si votre besoin a été établi, vous recevrez une notification d'octroi, s'il n'est pas établi, une notification de refus.
  • Dans les deux cas, la décision doit mentionner les motifs de la décision et vous informer de la possibilité de faire appel. Elle doit également indiquer le délai dans lequel vous pouvez introduire un recours.
  • La décision d'octroi doit indiquer le montant de la prestation à verser ainsi que la date de début de paiement. A partir de cette date, l'office social vous verse l'argent sur votre compte en début de mois. Vous pouvez également indiquer le compte d'un tiers pour le virement.

Attention : vous êtes tenu(e) d'informer immédiatement l'office social de tout changement dans votre situation de revenu et de fortune.

Il n'y a pas d'indices ou de particularités.

  • §§ 27 - 40 du douzième code social (SGB XII)
  • §§ 82 - 96 du douzième code social (SGB XII)
  • Règlement d'application du § 82
  • Règlement d'application du § 90

Ministère du travail, de la santé et des affaires sociales du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie

Le texte a été traduit automatiquement à partir du contenu allemand.

aucune autorité compétente n’a été trouvée