liens de saut

Service aux citoyens

OÙ?

Entrez votre lieu de résidence ou le lieu dans lequel vous souhaitez contacter l'administration ou utiliser la détection de localisation.

QUOI?
play_arrow
Entrez ici les mots qui décrivent ce que vous recherchez (par exemple couper un arbre) ou une question destinée aux citoyens et aux entreprises (par exemple la construction d'une maison, un mariage).
Source: BUS Sachsen-Anhalt (Linie6PLus)

Demander une autorisation exceptionnelle d'inscription au registre des métiers pour les personnes originaires d'un autre pays de l'UE/EEE et de Suisse

description

L'inscription au registre des métiers est nécessaire si vous souhaitez exercer à votre compte un métier soumis à autorisation en Allemagne.

C'est également le cas si

  • vous souhaitez exercer de manière indépendante une partie importante d'un métier artisanal soumis à autorisation.
  • vous souhaitez exercer de manière indépendante plusieurs métiers soumis à autorisation. Dans ce cas, vous devez être inscrit au registre des métiers pour chaque métier soumis à l'obligation d'autorisation.

L'inscription au registre des métiers est possible pour les personnes suivantes

  • les personnes physiques ou morales et
  • les sociétés de personnes ayant la capacité juridique.

Outre l'entreprise, la direction de l'entreprise est également inscrite au registre des métiers. La direction d'une entreprise artisanale doit disposer des conditions professionnelles (certificat de qualification) nécessaires à l'exercice de l'artisanat soumis à autorisation. La direction d'une entreprise artisanale peut être assurée par le propriétaire de l'entreprise ou par un employé. La preuve de qualification peut être apportée par un brevet de maîtrise pour l'artisanat concerné, mais aussi par une qualification professionnelle nationale ou étrangère équivalente. Si vous êtes ressortissant d'un pays de l'UE/EEE ou de la Suisse et que vous souhaitez exercer à titre indépendant un métier soumis à autorisation en République fédérale d'Allemagne, vous avez la possibilité de faire reconnaître vos qualifications professionnelles acquises dans votre pays d'origine dans le cadre d'une autorisation exceptionnelle. En principe, pour la plupart des métiers soumis à autorisation, il est possible de faire reconnaître aussi bien l'expérience professionnelle pratique que les qualifications professionnelles formelles (certificats de formation). Sur cette base, une inscription au registre des métiers peut être effectuée.

Reconnaissance de l'expérience professionnelle

  • Pour la reconnaissance de l'expérience professionnelle, l'exercice d'au moins des activités essentielles du métier pendant des périodes déterminées doit être prouvé. Ainsi, une activité à temps plein et ininterrompue d'au moins six ans en tant que travailleur indépendant ou non salarié ou responsable d'entreprise au cours des dix dernières années peut être suffisante.
  • La reconnaissance de l'expérience professionnelle n'est pas possible dans le domaine des métiers de la santé. Il s'agit notamment des professions suivantes :
    • Opticiens et opticiennes,
    • les audioprothésistes
    • orthopédistes et techniciens orthopédiques
    • bottiers orthopédistes et bottières orthopédistes
    • Prothésistes dentaires

Reconnaissance des qualifications professionnelles formelles

  • La reconnaissance des qualifications professionnelles formelles, documentées par des certificats de formation ou d'aptitude, est envisageable pour toutes les professions artisanales soumises à autorisation.
  • La condition préalable est l'acquisition d'une qualification correspondante dans un État membre de l'UE/EEE ou en Suisse.
  • Dans le détail, les règles de reconnaissance diffèrent selon que la profession ou du moins la formation est également réglementée ou non dans l'État d'origine.
  • Si le contenu de la formation diffère de celui de la qualification de référence nationale (Meisterbrief) ou si la profession dans l'État d'origine ne comprend pas des activités essentielles qui font l'objet de la profession dans le pays, la participation à un stage d'adaptation ou le passage d'une épreuve d'aptitude peuvent être envisagés.

Remarque : il est également possible d'obtenir une reconnaissance des qualifications professionnelles sur la base d'une déclaration d'équivalence. Cette procédure s'applique indépendamment de la nationalité et à toutes les qualifications professionnelles, quel que soit le lieu où elles ont été acquises.

Entreprise individuelle :

  • copie de la carte d'identité ou d'un document d'identification similaire
  • Présentation de la décision d'octroi d'une dérogation
  • Copie de la déclaration d'activité (peut être fournie après l'inscription au registre des métiers)

Sociétés de droit civil (GbR) :
Copie de la carte d'identité ou d'un document d'identification similaire des associés ou des personnes habilitées à les représenter

  • Copie du contrat de société (s'il n'a pas été conclu de manière informelle)
  • Présentation de la décision d'octroi d'une dérogation
  • Copie de la déclaration d'activité (peut être fournie après l'inscription au registre des métiers)

Sociétés commerciales de personnes dotées de la capacité juridique - société en nom collectif (OHG), société en commandite (KG) et formes de sociétés étrangères correspondantes :

  • Copie de la carte d'identité ou d'un document d'identification similaire des associés ou des personnes habilitées à les représenter.
  • pour la preuve de la forme juridique de l'entreprise en cas de siège social en Allemagne :
    • pour les sociétés inscrites au registre du commerce : extrait du registre, pour les sociétés en nom collectif : copie du contrat de société.
    • si aucune inscription au registre n'a été effectuée : copie du contrat de société.

pour les formes juridiques étrangères :

  • extrait du registre étranger compétent pour les sociétés inscrites dans des registres, sinon- copie de l'acte de société
  • Présentation de la décision d'octroi d'une dérogation
  • Copie de la déclaration d'activité (peut être fournie après l'inscription au registre des métiers).
  • Personnes morales - société à responsabilité limitée (GmbH), société d'entrepreneurs à responsabilité limitée (UG), société anonyme (AG), société coopérative enregistrée (eG) :
  • Copie de la carte d'identité ou d'un document d'identification similaire des personnes habilitées à représenter l'entreprise.
  • pour la preuve de la forme juridique de l'entreprise :
  • si le siège de l'entreprise est en Allemagne : extrait du registre du commerce ou du registre des coopératives
  • pour les formes juridiques étrangères : extrait de registre du registre étranger compétent
  • Copie de la déclaration d'activité (peut être fournie après l'inscription au registre des métiers)
  • Informations sur la direction de l'entreprise

En cas d'embauche d'un chef d'entreprise, les documents suivants doivent également être fournis :

  • Déclaration du chef d'entreprise
  • Preuve de l'activité de direction d'entreprise (copie du contrat de travail)
  • Preuve de la couverture sociale du chef d'exploitation
  • Présentation de la décision d'octroi d'une dérogation

Les frais concrets sont indiqués dans le barème des frais de la Chambre des métiers, qui peut être consulté sur le site Internet de la Chambre.

Vous ne pouvez exercer un métier soumis à autorisation que si vous êtes inscrit au registre des métiers. La procédure d'autorisation exceptionnelle étant beaucoup plus complexe que l'inscription au registre des métiers proprement dite, il convient de déposer la demande suffisamment tôt.

Durée : 0-3 mois

Remarque pour plus d'informations sur la durée de traitement :

  • L'autorité compétente doit accuser réception du dossier dans un délai d'un mois, en indiquant s'il manque des documents.
  • Une décision concernant la demande doit être prise au plus tard trois mois après la remise du dossier complet. Ce délai peut être prolongé d'un mois si cela se justifie dans un cas particulier, notamment en raison de l'ampleur ou des difficultés factuelles ou juridiques du dossier.
  • Le cas échéant, la participation à un stage d'adaptation ou la réussite d'une épreuve d'aptitude peut être requise par la suite.

Veuillez vous adresser à la chambre des métiers dans la circonscription de laquelle se trouve votre établissement artisanal.

Il n'y a pas d'indices ou de particularités.

La sénatrice de l'économie, du travail et de l'Europe de la ville libre hanséatique de Brême

Le texte a été traduit automatiquement à partir du contenu allemand.

autorité compétente
Handwerkskammer Halle
Graefestraße 24
06110 Halle (Saale), Stadt
0345 2999-0
carte